Comment éviter les morsures de tiques ?

Comment éviter les morsures de tiques ?
Le bon geste

Le bon geste

En cas de morsure de tique, prendre conseil auprès de son médecin pour choisir un traitement adapté.

Les tiques se trouvent dans les zones humides et herbacées

Les tiques sont de petits acariens parasites qui mesurent de 1 à 3 mm. Elles vivent dans les zones boisées et humides, par exemple dans les tapis de feuilles mortes ou les broussailles, et sont aussi présentes dans les herbes hautes des prairies ou dans les parcs. On peut aussi les retrouver dans les jardins.

Les tiques se nourrissent de sang en s’accrochant à la peau des animaux sauvages ou d’élevage. Si l’animal est infecté par la bactérie Borrelia, la tique peut alors devenir porteuse du germe et le transmettre à l’homme en cas de morsure.

La bactérie Borrelia peut être responsable du développement de la maladie de Lyme ou borréliose de Lyme chez l’être humain.

Les bons gestes pour se protéger des morsures de tiques

Pour protéger votre santé, il faut être vigilant lors de vos sorties dans la nature, mais également au retour de vos promenades afin d’identifier rapidement les éventuelles morsures.

Pour préparer vos sorties dans la nature :

  • porter des vêtements longs, qui couvrent les bras et les jambes, serrent les poignets et les chevilles, de façon à éviter les morsures. Choisir des vêtements de couleur claire de préférence de façon à repérer plus facilement la présence de tiques. Porter un chapeau couvrant la tête et le cou (en particulier pour protéger les enfants) ;
  • mettre des chaussures fermées et glisser les bas de pantalon dans les chaussettes afin que les tiques ne s’insèrent pas par les ouvertures ;
  • se munir d’un tire-tique pour intervenir le plus rapidement en cas de morsures de tiques ;
  • éventuellement, appliquer un répulsif cutané sur les parties découvertes, de façon à repousser les tiques.

Lors de vos sorties dans la nature :

  • rester sur les chemins et sentiers débroussaillés ;
  • éviter les broussailles, hautes herbes et fougères ;
  • ne pas s’assoir à même le sol et utiliser un tissu de couleur claire pour les pique-niques.

Après une promenade en nature :

  • inspecter minutieusement tout le corps, notamment les zones où la peau est fine car les piqûres de tiques y sont plus fréquentes et parfois plus difficiles à voir (aisselles, plis du genou, organes génitaux, nombril, conduits auditifs, cou et cuir chevelu) ;
  • recommencer l’examen le lendemain car la ou les tiques seront gorgée(s) de sang et donc plus visibles. ­

Savoir retirer les tiques implantées dans la peau

En cas de présence de tiques plantées dans la peau, retirer immédiatement toutes les tiques en utilisant un tire-tique vendu en pharmacie. Ne pas appliquer de produit car cela pourrait faire régurgiter la tique et libérer la bactérie Borellia présente dans sa salive.

Pour retirer correctement la ou les tique(s) :

  • agripper délicatement les insectes au plus près de la peau et les tirer doucement mais fermement en faisant un mouvement circulaire pour ne pas casser la tête de la tique ;
  • en cas d’échec à retirer toute la tête du premier coup, demander conseil à son pharmacien ou son médecin.
  • Une fois les tiques retirées, désinfecter soigneusement la peau avec par exemple de l’alcool modifié ou un antiseptique à base de chlorhexidine, d’hexamidine ou de povidone iodée.

Notification iOS
Notification macOS

Recevez les indicateurs environnementaux de votre choix

Recevez les indicateurs de votre choix (qualité de l'air, risque d'allergie aux pollens, indice UV, vigilance météorologique), afin de pouvoir directement adapter votre comportement.

Vous pourrez choisir la fréquence d'envoi (tous les jours ou en cas de vigilance) ainsi que la méthode de réception (email ou notification).