­Comment prévenir l’exposition au plomb dans son logement ?

­Comment prévenir l’exposition au plomb dans son logement ?
Le bon geste

Le bon geste

En cas de doute sur une exposition au plomb, en parler à un médecin.

­Les sources d’exposition au plomb et ses effets sur la santé

Le plomb est un métal toxique pour l’être humain. Il est possible d’être exposé au plomb :

  • à l’intérieur des logements : peintures au plomb pour les logements construits avant 1949, eau du robinet contaminée par des canalisations en plomb, ustensiles de cuisine, etc. ;
  • à l’extérieur des logements : pour les logements construits avant 1995 ou dans les sols pollués ;
  • lors d’activités de loisirs (pratique du tir sportif, fabrication de munition, d’objets émaillés, en céramique ou en plomb) ou d’expositions professionnelles (métallurgie, recyclage).

L’organisme peut être contaminé par le plomb :

  • en ingérant des poussières, des aliments ou de l’eau contaminés ;
  • en respirant des poussières contaminées.

Une fois entré dans l’organisme, le plomb se diffuse dans les organes et s’accumule dans les os. À long terme, cela peut engendrer une augmentation du risque d’hypertension artérielle et de lésions rénales.

L’exposition au plomb est particulièrement préoccupante pour les jeunes enfants, en raison de leurs pratiques (portage à la bouche des mains ou d’objets contaminés) et d’effets irréversibles sur le développement du cerveau et du système nerveux. À noter : un fœtus peut être contaminé par le plomb en raison d’une exposition, présente ou passée, de la femme enceinte.

De nombreux effets sur la santé d’une contamination au plomb ne se manifestent pas par des symptômes, seule une mesure du plomb dans le sang (plombémie) permet d’identifier une contamination.

­Prévenir l’exposition au plomb dans le logement

Chez soi, le respect de mesures d’hygiène permet de réduire son exposition au plomb. Il est recommandé de se laver régulièrement les mains et de se couper les ongles afin d’éliminer toutes poussières de plombs qui auraient pu s’y déposer. Éviter de porter les mains à la bouche.

Par ailleurs, veiller aussi à l’équilibre alimentaire et à celui des enfants car le risque d’intoxication au plomb est plus important en cas de carence en fer.

Afin de prévenir l’exposition au plomb par les vieilles peintures :

  • nettoyer régulièrement les sols, balcons, terrasses et rebords de fenêtre avec une serpillière humide pour enlever les poussières de plomb ;
  • aérer deux fois par jour et entretenir les systèmes de ventilation pour lutter contre l’humidité qui favorise la dégradation des peintures ;
  • éviter d’étendre le linge à proximité de peintures dégradées ;
  • ne pas toucher les peintures, surtout si elles sont écaillées ;
  • en cas de travaux, se protéger et éloigner les enfants ;
  • ne pas laisser les poussettes dans les parties communes où la peinture est dégradée.

Si les canalisations du logement contiennent du plomb :

  • faire couler l’eau du robinet pendant 3 à 5 minutes lorsqu’elle a stagné (par exemple, le matin ou au retour d’un séjour à l’extérieur de la maison) ;
  • ne pas utiliser l’eau chaude du robinet pour la préparation des denrées alimentaires, une température élevée favorise la migration des métaux dans l’eau ;
  • il est déconseillé d’utiliser l’eau du robinet pour la préparation de biberons

En cuisine, ne pas cuisiner ou stocker les aliments dans des plats en céramique artisanale, en étain ou en cristal.

Le saviez-vous ? Les cosmétiques traditionnels (khôl, surma, tiro, kajal, etc.) contiennent souvent du plomb.

­Réduire les sources d’exposition au plomb dans le logement

­ Si votre logement a été construit avant 1949, il est susceptible de contenir du plomb, il est alors important de surveiller l’état des peintures anciennes. En cas de dégradation, des travaux sont nécessaires.

Ces travaux, à l’origine d’émissions de poussières contaminées par le plomb, doivent être réalisés avec des protections adéquates et doivent donc être impérativement réalisés par des professionnels qualifiés.

Avant et pendant les travaux, éloigner du logement les femmes enceintes et les enfants. À la fin des travaux, avant le retour des occupants, en particulier des enfants, réaliser un nettoyage humide des locaux.

Notification iOS
Notification macOS

Recevez les indicateurs environnementaux de votre choix

Recevez les indicateurs de votre choix (qualité de l'air, risque d'allergie aux pollens, indice UV, vigilance météorologique), afin de pouvoir directement adapter votre comportement.

Vous pourrez choisir la fréquence d'envoi (tous les jours ou en cas de vigilance) ainsi que la méthode de réception (email ou notification).