Comment reconnaître une allergie aux pollens ?

Comment reconnaître une allergie aux pollens ?
Le bon geste

Le bon geste

En cas de gêne répétitive et saisonnière et dans un contexte de fatigue inhabituelle, demander conseil à un professionnel de santé.

L’exposition aux pollens en France

Le grain de pollen est l'élément reproducteur produit par les organes mâles des plantes. Il joue ainsi un rôle essentiel dans la reproduction de la majorité des plantes. Selon les espèces, il est transporté soit strictement par le vent, soit dispersé par le vent ou les insectes.

La période de pollinisation varie selon les plantes. En fonction de la région métropolitaine, des pollens peuvent être présents dans l’air ambiant entre mi-janvier et octobre, avec un pic au printemps et en été. Il faut toutefois savoir que toutes les plantes ne sont pas allergisantes.

En France, près d’un quart de la population est allergique. Pourtant, certaines personnes ne savent pas qu’elles le sont ! Il est donc important de savoir reconnaître les symptômes de l’allergie aux pollens et d’en parler à son médecin si besoin.

Les symptômes d'une allergie aux pollens

Certains pollens peuvent être responsables de réactions allergiques au niveau des muqueuses respiratoires et/ou oculaires. Plus rarement, ils peuvent être responsables de réactions cutanées, telles que l’eczéma ou l’urticaire.

L’allergie respiratoire, qui fait suite à une réponse immunitaire importante lors d’une exposition à certains pollens, se présente sous forme de rhinite ou d’asthme.

Les symptômes de la rhinite sont :

  • le nez bouché ;
  • des éternuements ;
  • le nez qui coule.

Ces symptômes respiratoires peuvent être accompagnés de démangeaisons des yeux, d’une rougeur conjonctivale, de larmoiement, ou encore de paupières enflées et collées.

Les symptômes de l’asthme sont :

  • une respiration sifflante à l’expiration ;
  • un sentiment d’oppression thoracique ;
  • des épisodes récidivants de toux ;
  • un essoufflement après un effort, parfois une fatigue anormale brutale ;
  • une pâleur.

En cas de symptômes, consulter un médecin

Si vous ressentez un de ces symptômes, il est recommandé d’en parler à votre médecin qui pourra vous prescrire un bilan allergologique à réaliser avec un allergologue ou un pneumologue. Si nécessaire, un traitement pourra être mis en place lors des périodes polliniques.

Identifier les allergènes permet de limiter les sources d’exposition en adoptant des gestes simples.

Notification iOS
Notification macOS

Recevez les indicateurs environnementaux de votre choix

Recevez les indicateurs de votre choix (qualité de l'air, risque d'allergie aux pollens, indice UV, vigilance météorologique), afin de pouvoir directement adapter votre comportement.

Vous pourrez choisir la fréquence d'envoi (tous les jours ou en cas de vigilance) ainsi que la méthode de réception (email ou notification).