Cuisiner en protégeant sa santé : quels gestes adopter ?

Cuisiner en protégeant sa santé : quels gestes adopter ?
Le bon geste

Le bon geste

En cuisine, utiliser des ustensiles en bois, en verre ou en inox, et réchauffer les plats au micro-ondes dans des contenants en verre, afin de réduire l’exposition aux substances chimiques.

Les activités en cuisine produisent de l’humidité

­ La cuisson des aliments dégage des vapeurs, des fumées et de l’humidité, qui peuvent détériorer la qualité de l’air intérieur. Pour limiter leur propagation, il suffit de mettre un couvercle sur les casseroles, d’ouvrir les fenêtres pendant la cuisson ou d’activer la hotte aspirante. Il est aussi important de maintenir son système de ventilation efficace avec un entretien régulier et l’absence d’obturation des grilles d’aération.

Bon à savoir : en plus de réduire l’humidité, ces gestes permettent aussi d’économiser de l’énergie !

Bien choisir ses ustensiles pour limiter les substances chimiques

Certaines casseroles ou poêles anti-adhésives anciennes peuvent contenir de l’acide perfluorooctanoïque, plus connu sous le nom de PFOA. Interdite en France depuis 2015 et dans l’Union européenne depuis 2020, cette substance chimique est cancérogène, mutagène et reprotoxique.

Certaines substances chimiques peuvent perturber le système hormonal : il s’agit des perturbateurs endocriniens. Ils sont présents dans de nombreux articles utilisés en cuisine comme les contenants, barquettes, emballages en plastique, mais aussi dans la vaisselle en plastique (bouilloire, moule à gâteau, etc.).

L’utilisation de ces substances est encadrée par la réglementation. Quand les études scientifiques apportent suffisamment de preuves, les substances considérées comme des perturbateurs endocriniens avérés voient leur utilisation limitée, voire interdite. C’est le cas, par exemple, du bisphénol A en France, interdit dans les biberons et matériaux en contact avec les aliments depuis 2015.

Certains gestes simples permettent de réduire l’exposition à ces substances. Il suffit d’utiliser des ustensiles en bois, en verre ou en inox, et de réchauffer les plats au micro-ondes dans des contenants en verre ou dans une assiette.

­Les habitudes à prendre pour éviter les contaminations alimentaires

En France, plus d’un quart des toxi-infections alimentaires surviennent dans le cadre familial. Pour réduire les risques, des gestes essentiels permettent d’éviter l’apparition de micro-organismes dans sa cuisine.

  • Avant et pendant la préparation des repas, bien se laver les mains avec de l’eau et du savon.
  • Nettoyer son réfrigérateur au moins une fois par an et à chaque fois que des aliments se répandent.
  • Ne pas mettre les aliments cuits en contact avec les planches à découper, plats et ustensiles ayant été en contact avec de la viande et du poisson crus.
  • Conserver les aliments au frais, à une température entre 0°C et 4°C.

Notification iOS
Notification macOS

Recevez les indicateurs environnementaux de votre choix

Recevez les indicateurs de votre choix (qualité de l'air, risque d'allergie aux pollens, indice UV, vigilance météorologique), afin de pouvoir directement adapter votre comportement.

Vous pourrez choisir la fréquence d'envoi (tous les jours ou en cas de vigilance) ainsi que la méthode de réception (email ou notification).