­Rayons UV liés au soleil : quels risques pour les yeux ?

­Rayons UV liés au soleil : quels risques pour les yeux ?
Le bon geste

Le bon geste

Bien choisir la protection de ses lunettes de soleil en fonction de son exposition aux rayons UV.

­­L’exposition de l’œil aux rayons UV

Les ultraviolets naturels, souvent appelés UV, sont émis par les rayonnements du soleil.

Lorsque ces rayons pénètrent dans les yeux, ils peuvent atteindre la rétine et l’endommager.

Pour réduire la quantité d’UV qui atteint la rétine, l’œil est naturellement protégé par les arcades sourcilières, les sourcils, les cils, les paupières et l’arête nasale et par le réflexe de clignement des yeux et du rétrécissement de la pupille.

Les risques d’atteinte liés aux UV

Une exposition trop intense aux UV peut déclencher une inflammation passagère de la cornée (kératite) et une cécité passagère (ophtalmie des neiges). Les UVA peuvent pénétrer jusqu’au cristallin et provoquer à long terme son opacification (cataracte).

L’atteinte de la rétine est rare et surtout liée à l’observation d’une source lumineuse intense, comme une éclipse solaire. Pour se protéger de ces rayons, il convient d’utiliser des protections adaptées.

Il est également recommandé de se protéger en portant des lunettes de soleil autant que possible, surtout quand la réverbération est importante, par exemple lorsqu’il y a de la neige ou de l’eau.

­Bien choisir ses lunettes pour se protéger

Le port de lunettes de soleil permet d’accroître la protection naturelle des yeux. Pour que la protection soit optimale, il faut bien choisir ses lunettes.

La mise sur le marché des lunettes de soleil est encadrée par une réglementation européenne qui vise à garantir le pouvoir filtrant des verres. Il faut donc choisir des verres estampillés CE : cette norme exige des verres UV 400 qui filtrent 100 % des UV.

Les verres sont aussi classés en cinq catégories de 0 à 4 selon le pourcentage de lumière filtrée :

  • la catégorie 0, associée à un symbole nuage, ne protège pas des UV solaires ; elle est réservée au confort et à l’esthétique ;
  • les catégories 1 et 2 sont adaptées aux luminosités solaires atténuées et moyennes ;
  • seules les catégories 3 ou 4 sont adaptées en cas de forte luminosité solaire (mer, montagne) ; la catégorie 4 est utilisée en haute montagne et n’est pas adaptée à la conduite.

À noter : les verres sombres ne sont pas forcément les plus protecteurs contre les UV.

Notification iOS
Notification macOS

Recevez les indicateurs environnementaux de votre choix

Recevez les indicateurs de votre choix (qualité de l'air, risque d'allergie aux pollens, indice UV, vigilance météorologique), afin de pouvoir directement adapter votre comportement.

Vous pourrez choisir la fréquence d'envoi (tous les jours ou en cas de vigilance) ainsi que la méthode de réception (email ou notification).